9 avr, 2014

Posté par dans Featured, Le blog, madmoiZerg life, MMO et RPG

TESO : mon premier MMO

J’ai toujours craché sur les MMOs, de WoW à Guild War 2, en passant par Warhammer auquel ont joué mes frères pendant des journées entières. J’ai toujours vu ça comme du bashing inintéressant de lions/chevreuils/crocodiles, qui te prenait les trois quarts de ta vie, ne te laissant que peu de répit pour te doucher ou manger.

Et puis je me suis inscrite à la bêta de TESO, parce qu’on m’avait dit d’essayer et qu’après tout il ne faut pas mourir idiot. Je suis donc partie quêter dans le but de me faire élire impératrice en Cyrodiil (mon but ultime dans la vie), arrivant péniblement niveau 12 quand mes copains fleurtaient joyeusement avec le niveau 25. Et devinez quoi ? Ca m’a assez plu pour que j’achète le jeu, version impériale évidemment ! A moi le poney blanc et le mauvais temps !

TESO

 

« J’aime parler aux PNJs »

Je ne m’étais pas trompée sur un point : un MMO prend énormément de temps, parce qu’il y a énormément de choses à faire. D’ailleurs, quand on m’a lâchée dans la nature, je ne savais plus où j’étais : quelle race, quelle classe, quel type d’armure, quelle spé ? Quoi on ne peut pas revenir sur ses spé ?!?! Quoi on ne peut pas changer ses points de compétences de places ?!?! Si je veux crafter du léger je dois avoir quoi ? Ah bon je peux aussi devenir barde ?

En gros beaucoup trop d’informations pour mon petit cerveau. Mais au final, ce que j’aime bien, c’est les quêtes. Parce que dans TESO, on ne bash pas trop de mob useless et les quêtes sont plutôt variées. Par contre, on parle énormément aux PNJs et ça, ça peut vitre être agaçant si on n’aime pas trop lire.

 

« Tous des connards »

En dehors des quêtes, je me suis peu à peu familiarisée avec les autres aspects du jeu. On m’avait dit que les MMOs étaient très socials, mais au final, quand tu es en galère, les joueurs autour de toi ont plus tendance à te laisser crever qu’autre chose. Donc si tu as une bande de potes c’est tant mieux pour toi, sinon il faut t’en trouver, sinon ben tu meurs.

Et si tes copains ont 20 niveaux de plus que toi et ben c’est balo parce que tu ne peux plus jouer avec eux parce qu’ils sont partis ailleurs, dans une autre contrée que tu découvriras dans 3 jours. Et ça c’est dommage.

 

« Ca cast pas !!!!!! Ahhhhhh !!! »

Un autre truc qui m’a énormément perturbée, c’est la lenteur du jeu ! Habituée à Starcraft et aux jeux qui répondent assez vite, j’ai pour usage de rouler ma tête sur mon clavier quand je cast mes spells. Le problème sur TESO, c’est que quand tu fais ça, ça part pas et tu meurs comme une merde sans avoir touché l’adversaire.

Du coup il m’a fallu bien 10 levels pour apprendre la patience en combat, tourner autour de mon adversaire en attendant que ce putain de spell veuille bien démarrer et ne pas en caster trois en une demi seconde. Il paraît que c’est comme ça sur tous les MMOs et pour moi c’est un gros point négatif.

 

« Poussez-vous je pose ma baliste ! »

Le RvR est sympa aussi, quand ça ne lag pas trop. C’était un concept totalement nouveau pour moi mais j’avoue que quand tu cours dans un bus tu te sens plutôt pas mal.

J’aime aussi poser mon trébuchet et me faire lapider en deux secondes par les quinze armes de siège adverses ou courir pour ma vie devant le bus ennemi, en me retournant de temps en temps pour voir comment ils avancent (ah merde ils sont déjà là !). Par contre, il faut être beaucoup parce que le RvR quand il y a trois péons, ça perd un peu de son intérêt.

 

Tout ça pour vous dire que même si vous n’avez jamais touché un MMO de votre vie, il n’est pas trop tard pour commencer (et la perdre entièrement). Même si je joue assez casu, j’arrive à prendre du plaisir. Et j’ai quand même des copains sympas qui viennent m’aider de temps en temps pour atteindre mon but ultime : devenir impératrice !

  1. Faut vraiment avoir des goûts très particuliers pour aimer TESO, mais faut être totalement tarée pour préféré TESO aux autres MMO du marché :O

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>