25 nov, 2013

Posté par dans Featured, Le blog, MMO et RPG

Souvenez-vous : la saga Baldur’s Gate

BGIITOB

“Le Seigneur du Meurtre périra, mais de sa mort naîtront des enfants qui seront l’âme même du chaos”

Oyé ! Oyé ! Mes braves, Bienvenue à Château-Suif, grande bibliothéque fortifiée de la Côte des Epées ! Aujourd’hui nous parlons d’un jeu qui a marqué l’histoire (Enfin, mon histoire…) : La saga Baldur’s gate ! Enfonçez votre casque bien profond dans vos oreilles, lancez ça et laissez vous guider.

 

Pour les gens qui ne connaissent pas, cette saga a commencé en 1999 (en France; 1998 au USA USA USA). C’est un RPG avec une caméra isométrique basée sur le jeu de rôles “Dungeon and Dragon” qui est le grand-père du JDR actuel et de la plupart des Jeux vidéos type “RPG” (je parle des régles, hein). Bien sur beaucoup de RPG (Japonais ou pas) on vu le jour bien avant Baldur’s (Dragon Quest, Final Fantasy, Fallout), mais il est celui qui a vraiment boulversé ma vie.

Passage rapide sur l’Histoire

Dans le gentil monde de Faerûn, vous allez incarner la fille (ou le fils) de Bhaal , le Dieu du meurtre. (Non, Fanboys de Diablo la porte c’est par là –>). De là il va vous arriver des tas d’emmerdes, comme : des demis-frères et soeurs qui souhaitent juste votre mort (et il y en a pleins, votre père est un sacré coureur de jupons ), l’assassinat de votre père adoptif, et tout un tas de bricoles avec des Trolls et des pommes…(surtout si vous êtes un elfe)

baldur 2

Un petit peu de Gameplay

Baldur’s se base sur les règles de AD&D , autant vous dire qu’il y a une floppée inimaginable de choses à gérer. Elle sont, malgrès tout, simplifiées grace à l’interface plutôt efficace(même si à l’ancienne).

Tout se joue au jet de dés, comme dans un Jeux de Rôle papier. Vous n’êtes donc pas à l’abri de voir un des membres de votre équipe (ou vous-même) se faire exploser par un kobold tout pourri (enfin y a quand même peu de chance).

Parce que oui, vous n’êtes pas seul, vous êtes généralement accompagné de 5 personnages hauts en couleurs (des mages fous, des paladins culculs, des guerriers qui parlent à leurs hamsters…) qui vont discuter entre eux pendant que vous faites vos quêtes et qui, si ils ne sont pas du même avis, iront jusqu’à s’entre-tuer (et d’autres choses…) : A vous de composer votre équipe et bien choisir vos compagnons.

Quant à votre avatar, il peut prendre bien des visages. Glisserez-vous dans la peau d’un Enchanteur elfe ? un Guerrier orc? Un Perverprêtre halfelin ..? Il existe une multitude de choix possibles, que ce soit pour les races et les classes (un peu plus dans Baldur’s gate II)

Concernant l’histoire, de nombreux choix qui s’offrent à vous. Evidemment, le jeu restera sensiblement le même, mais il y aura toujours plusieurs manières d’aborder un problème et donc plusieurs finalités possibles. Vos actions influenceront aussi vos compagnons et les possibles romances.

Quand on parle Graphisme, on touche une corde sensible. Sans doute beau pour l’époque, aujourd’hui il est un peu vieillot. Il sera donc difficile pour quelqu’un attaché au visuel de passé outre.(surtout Baldur’s gate I,c’est un peu le festival du pixel). Mais si vous avez aimé Diablo III, et sa vue isométrique, peut-être que BGII ne vous rebutera pas tant que ça.

Le dernier point avec baldur’s gate c’est qu’il est modable, et que la communauté de fans est immense (encore aujourd’hui). Du coup l’histoire est potentiellement infinie…

baldur 3

En clair.

Baldur’s gate c’est l’amour de mon enfance.  Il suffit d’entendre quelques notes de l’OST par pur hasard pour vouloir m’y remettre. Baldur’s gate (II) c’est ce jeu parfaitement rythmé sur lequel jamais tu t’ennuies. Certes il y a de la parlote, mais elle se mêle aux combats et découvertes dans un équilibre parfait. L’ambiance est à tomber (Merci messieurs Michael Hoening et Inon Zur).

Pour ceux et celles qui seraient séduit(e)s, et qui voudrait tester ce monstre : Je vous conseille de commencer par le 2 directement. Il est mieux ficelé et plus intéessant (et graphiquement il pique moins)

J’attends toujours  son digne successeur.(en vain, je le crains.)

Zhaie

  1. \o/ Faudrait que je le test quand même depuis le temps xD

  2. BGII <3 mon jeu préféré evar! Zahie, merci pour cet article =D sinon pour BG3 je crois que c'est un peu mort depuis que black isle a fermé ses portes ^^,par contre tu conseilles aux gens de commencer par bg2, mais moi je conseillerais de commencer par baldur's gate tutu: c'est un mod qui fait passer tout baldur's gate 1 avec le moteur et les textures du 2, ce qui le rend tout à fait potable!

  3. Je recommande pas même un mod, mais bel et bien baldur’s gate enhanced edition (disponnible pour pas trop cher je crois sur steam) qui se rapproche un peu du deux visuellement (pour les personnages) tout en conservant les décors du premier opus avec un tas d’améliorations (dont le rajout de la multitudes de classes qui font la richesse du deux ainsi que ses subtilités dans la progression des persos) :)

  4. Bel article :)
    De ce que j’ai vu en effet, BG Tutu fait un taf bien meilleur que BG Enhanced Edition !

  5. Super de parler de BG !! A ne pas oublier les Icewind dale fort sympathique également !!!

  6. S’te vieille zé :P

  7. Stoi la Vieille Rouilano :)

  8. tu peus stream ce jeu ?

  9. Je peux oui =)

  10. Tu peux te réjouir ma chère Zhaie, car Obsidian travaille sur un pur Baldur’s Gate-like du nom de Project Eternity. Et inXile, fondé entre autre par Brian Fargo (le fondateur d’Interplay), travaille sur la suite de Planescape Tormant ainsi que sur un Fallout-like (Wasteland 2).

  11. Mais je suis ce projet depuis le début mon cher. Il y a également un nouveau Planescape en développement <3

  12. Moi voilà rassuré. Il eut été dommage que tu passes à coté de ce futur chef d’oeuvre. :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>