13 nov, 2013

Posté par dans Actualités, Featured, madmoiZerg life, Starcraft 2

L’épopée d’Akane (World Championship IeSF 2013)

Il y a de cela quelques temps, je m’envolais vers Bucarest, capitale de  la Roumanie, pour participer aux championnats du monde iesf (fédération internationale de l’e-Sport). Trois mois auparavant, j’étais sélectionnée en remportant le tournoi online qualificatif, mais j’étais loin de me douter dans quoi je m’embarquais. Je gardais en mémoire « une représentante pour la France ».

J1 : en route vers Bucarest !

De bon matin à Roissy Charles de Gaulle, je rencontre l’équipe masculine française formée pour League of Legends. Je suis agréablement surprise car ils sont plus âgés que ce que à quoi je m’attendais. Ils sont très sympathiques et s’intéressent à mon parcours. Quelques trois heures d’avion et une heure de minibus plus tard, nous arrivons au RIN Grand Hotel. Sur place, je fais connaissance avec le staff de la FFJVR (Fédération Française des Jeux Vidéo en Réseau).

01 team France

Patrick Tisserand (FFJVR) et l’équipe de France League of Legends

Puis on nous attribue nos chambres. Je partagerai la mienne avec une parfaite inconnue, mais néanmoins joueuse de Starcraft II ! Elle s’appelle Yuliya et vient d’Azerbaijan. Elle me raconte qu’elle est  l’unique fille de son pays à jouer à ce jeu.

A peine le sac posé, je dois déjà redescendre retrouver les autres pour la remise des  maillots. Ils ne payent pas de mine, mais on y retrouve l’essentiel avec le drapeau français.  Nous devons alors nous rendre en salle de conférence. C’est à partir de ce moment là que j’ai réalisé l’enjeu de ces championnats. De nombreuses fédérations étaient réunies en ce même lieu, chacune portant (ou pas) l’uniforme aux couleurs de son pays : l’Afrique du Sud, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la Russie, la Suède… et même la Corée, qui sera omniprésente pour les 4 jeux en lice : Starcraft II et Tekken pour les femmes, League of Legends et A.V.A pour les hommes.

Après un exposé sur le déroulement des 4 journées à venir, les choses sérieuses commencent avec le tirage des poules.

Je me retrouve dans la poule A avec la joueuse que je redoute le plus : MaddeLisk. Je dois absolument être parmi les deux premières pour espérer déboucher dans l’arbre final. Je devrais par conséquent l’emporter sur la Bulgare et la Russe qui me sont  inconnues.

Dans la poule D figure la fameuse joueuse coréenne Aphrodite, l’une des favorites de ce tournoi. Je ne m’en préoccupe par pour le moment car j’ai d’autres chats à fouetter.

02 poules

La conférence prend fin. Mes teammates essayent de me rassurer en me répétant : « Si tu passes les poules, tu ne risques plus de la rencontrer avant la finale ! ». Je patiente un peu le temps que la foule se dissipe. Puis je m’approche du tableau des poules. Et c’est là que je rencontre la joueuse suédoise MaddeLisk. Nous sommes heureuses de nous rencontrer, je lui fais la bise. Je l’ai sentie gênée ; elle m’apprendra plus tard que cela n’est pas coutume dans son pays… Après un maigre buffet et une sortie express au centre-ville pour nous restaurer, nous rentrons rapidement à l’hôtel car  je devrai me lever tôt le lendemain.

J2 : les poules

6h30 le réveil sonne, nous avons une heure d’avance sur la France, j’ai mal à la tête. Après le petit déjeuner, je remonte chercher mon stuff, tandis que Yuliya n’a rien apporté. Nous embarquons à 8h pétantes à bord d’un minibus. Arrivées sur place, nous nous installons sur les PC mis à disposition. A mon grand étonnement, la connexion est ultra performante : 1 giga !

Nous avons 1h30 pour nous préparer. Je switch le clavier en AZERTY mais je ne parviens pas à régler la sensibilité de ma souris ; j’aurais dû me noter ça quelque part… tant pis pour moi !  L’admin m’annonce que je dois déjà jouer mon premier match contreMaddeLisk, oops !

03 maddelisk akane

Au fond la joueuse néerlandaise Zynne, à gauche MaddeLisk

 

Je me prends un 0-2 en bonne et due forme. Elle a bien limé son bo : un late timing attack +1 def masse glings bannelings. Ma compréhension du match up est si faible que je ne sais le contrer. Je suis au pied du mur, je n’ai plus droit à l’erreur.

Après notre premier match, on nous annonce que la cérémonie d’ouverture va débuter. Je m’y rends et me laisse piéger : je devrai défiler avec le drapeau italien. Car beaucoup de drapeaux et pancartes étaient dans le cortège, même pour des nations non présentes. Après cette longue interlude et un rapide passage au snack du player’s lounge, je remonte à mon  poste.

Ma prochaine adversaire est la joueuse protoss pour la Russie : Aurelia. Elle est master à plus de 1600 points ; et c’est mon plus faible match-up. La première game est tendue mais je finis par avoir raison d’elle. La suivante sera plus facile. Je l’emporte 2-0.

Mon dernier match contre la Bulgare sera une formalité. Elle devait débuter car elle n’utilisait aucun raccourci clavier et  jouait jusqu’au dernier bâtiment.

Je suis soulagée car je pourrai disputer d’autres matchs le lendemain. Il n’est que 14h mais nous devons laisser champs libres aux joueurs de LOL, je ne pourrai donc pas m’entraîner : (

Je rejoins mes teammates qui affronteront successivement les Pays-Bas (qui finiront 2nd), l’Autriche et l’Espagne (3èmes). Malheureusement ils n’auront pas la même chance  que moi et seront éliminés du tournoi. Nous prenons la dernière navette pour l’hôtel, il est déjà 20h30, je  dois à nouveau me coucher tôt.

J3 : en route vers la finale !

Ce matin là, je devais jouer en tout premier lieu la joueuse Roumaine et Terran : Naruu. Elle est en ligue gold, je l’emporte 2-0 sans souci.

 04 akane aphrodite

Aphrodite la Coréenne

 Je dois maintenant affronter la Coréenne Aphrodite, contre laquelle personne ne me donnait gagnante sur le papier.

Elle a tout pour se faire remarquer : visage de poupée, cheveux colorés, ongles manucurés clinquants et talons vertigineux.

Même  son stuff attire l’œil : clavier mécanique rose girly, et souris aux couleurs de  son équipe Startale. Ses doigts bougent vite, très vite, elle a du skill. La foule s’amasse rapidement derrière elle pour l’observer jouer. Et je pense que beaucoup de monde a eu envie de se mettre à Starcraft II en la regardant.

 

Je ne connaissais pas réellement son  niveau. Mais elle avait mis 2-0 à la Canadienne Kaitlyn, joueuse zerg top master NA. MaddeLisk m’a fait promettre de gagner, elle veut me rejouer en finale. A la surprise générale, je finis par m’imposer 2-1. Même si son jeu méca est puissant, les mutalisks auront eu raison d’elle. Tout le monde applaudit, MaddeLisk est très contente et me félicite.  Ainsi que Kaitlyn qui rush mes replays et me demande mon bo. Cette dernière réussira à prendre sa revanche pour la troisième place en l’emportant 3-2. Le podium sera donc 100% zerg.

L’admin nous invite à rejoindre la scène pour disputer la grande finale. Je suis contente car c’est la première fois que cela m’arrive. Même si je crois peu en mes chances de l’emporter, vivre ces instants resteront à tout jamais dans mes souvenirs.

05 finale akane maddelisk

MaddeLisk s’impose 3-0. Elle est impériale en ZvZ, entraînée par Snute elle restera intouchable. Elle me prend dans ses bras, je fais de même, je l’admire beaucoup, elle a vraiment un excellent niveau.

Mon bilan reste positif : je termine malgré tout deuxième alors que je ne me voyais pas passer les demi-finales. De surcroît, à cause de moi, la domination coréenne ne sera pas totale car Starcraft II sera le seul jeu où la Corée n’aura rien gagné, tandis qu’elle finira première aux 3 autres jeux.

06 akane conclusion

En conclusion cette aventure m’aura été très enrichissante. J’ai pu rencontrer d’autres joueuses internationales. J’en ai  appris un peu plus sur  League of Legends grâce à mes mates avec qui j’ai passé d’excellents moments et eu plein de fous rires. Je remercie la fédération française qui s’est très bien occupée de nous.

J’ai participé à ces championnats avant tout pour le challenge, je voulais me mesurer à d’autres compétitrices et évaluer où j’en étais. De plus représenter nos couleurs fut un honneur pour moi, et j’ai fait de mon mieux pour ne pas décevoir. J’ai envie de progresser davantage pour faire mieux la prochaine fois.

Merci à vous tous qui m’avez suivie pendant cette épopée, merci pour votre soutien…

Akane

 

  1. <3 <3 <3 <3 <3 T'es TROP FORTE SEXY LADY ! <3 <3 <3 <3 <3 <3 <3

  2. Jay jay ma belle ! T’as trop roxxé ♥

  3. Gg Akane, tu prendras ta revanche contre maddelisk un jour ;)

  4. Un grand bravo à toi !

  5. Excellent article ;) Ravi d’avoir partagé ce moment avec toi.

    Au passage, un BRAVO aux MadMoizerg pour leur contribution à l’Esports au féminin. En espérant que celui deviennent un jour l’égale du masculin.

    Pour ceux qui souhaitent revivre cette épopée en photos : (les vidéos arrivent !)

    [MCP-IRL] World Championship IESF 2013 à Bucarest [JOUR 1]
    https://www.facebook.com/media/set/?set=a.595769547137745.1073741844.347781885269847&type=3

    [MCP-IRL] World Championship IESF 2013 à Bucarest [JOUR 2]
    https://www.facebook.com/media/set/?set=a.596468210401212.1073741845.347781885269847&type=3

    [MCP-IRL] World Championship IESF 2013 à Bucarest [JOUR 3]
    https://www.facebook.com/media/set/?set=a.596469327067767.1073741846.347781885269847&type=3

    [MCP-IRL] World Championship IESF 2013 à Bucarest [JOUR 4]
    https://www.facebook.com/media/set/?set=a.597191713662195.1073741847.347781885269847&type=3

  6. balaize !! trop bien de connaitre les coulisses du week end

  7. C’est quoi ca akane ca se mange ?

  8. Merci mr Sarkander pour vos photos :)

  9. Bel article :) Belle compet!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>