22 nov, 2013

Posté par dans Actualités, enquête spéciale, Featured, Le blog

Le cerveau et les jeux vidéos

Vous l’avez peut être lu récemment , un article est sorti en septembre dans la revue scientifique ” Nature ”  sur les bienfaits des jeux vidéos. Pour une fois qu’ils ne sont pas la causes de toutes les horreurs du monde, je vous propose un petit résumé de l’article : Vidéo game training enhances cognitive control in older adults ¹

Tout d’abord pour la forme, il faut savoir que publier dans la revue ” Nature “, ce n’est pas faire juste un article dans le journal de Mickey ou avoir un reportage sur le 13h de TF1 . En clair, seules les nouveautés scientifiques d’une grande importance sont publiées.

Voici le background : des neurologues et différents scientifiques de Californie ont fait tester un jeux vidéo nommer NeuroRacer a des personnes âgées de 60 à 85 ans pendant 1 mois et par petites séances pour totaliser un temps de jeu de 12 h. Ce jeu est tout moche, c’est une course banale en 3D mais qui fait intervenir du multitask avec différents éléments du décors.

Bon alors bien sur, le fait de jouer a développé la concentration, la réactivité et la vue. Mais cela on le savait déjà, Nintendo en a fait une force de vente pour des jeux DS. Par ailleurs on peut noter que nos chers seniors entraînés sont meilleurs que la tranche de noob de 20 a 65 ans. La encore rien de nouveau, à force d’entrainement on est meilleur, c’est logique .

cerveau et JV

La véritable découverte scientifique c’est que les bénéfices sur les fonctions cognitives ont duré plus de 6 mois. En effet, les bénéfices acquis sur la concentration et la mémoire a court terme ont perduré. Et alors me direz-vous ? Et bien ces résultats mettent en évidence une réelle plasticité du cerveau, bien connue déjà, mais qui pourrait être entraînée et rééduquée par les jeux vidéos. Pour les plus sceptiques, des électroencéphalogrammes ont montré pratiquement une modification a long terme des ondes cérébrales dans les parties du cerveau de la mémoire, de la vue et de la coordination. On connaissait les bénéfices des mots croisés et autres jeux de mémoire pour les seniors, mais les jeux vidéos les ont largement surpassé en terme d’efficacité et d’efficience dans la durée ce type d’exercice.  A court et moyen terme, les développeurs vont ainsi créer des applications possibles pour les maladies cérébrales neurodégénérative ( type Alzheimer ).

En conclusion, personnellement je suis bien contente que, pour une fois, ma passion pour les jeux vidéos ne soient pas mise en corrélation avec la pédophilie ( cf Nadine Morano ), la violence ou la misogynie , mais puisse améliorer la qualité de vie de milliers de personnes âgées malades.

  Aloo

1.Nature. 2013 Sep 5;501(7465):97-101

  1. Ahhh ! Je l’ai toujours su X)

  2. enfin quand tu vois zhaie et deedlith qui disent In da poo poo tu te demande si ca detruit pas le cerveau plutot

  3. Up son cerveau contre flinguer sa vue et sa condition physique, a vous de choisir

  4. C’est vrai qu’avec 12h de jeu par mois, soit environ 40 minutes par jours, tu vas pas avoir le temps de bouger, et ça va te bruler la rétine…

  5. La vue n est touché par l écran que si tu te place trop près, ou reste VRAIMENT trop longtemps, enfin c est les meme dégats que de lire un bouquin sinon… sauf que tu te tiens généralement assez loin de ton écran, pas de ton bouquin…. quand a la condition physique, a part si tu fais du SC2 a très haut lvl (canal carpien) t as rien a craindre tant que tu fais de l exercice a coté, des programmes 1h de sport 1h de pc tout les soirs pour des gens de 40ans+ serait une médecine assez propre :)
    Seul problème dans l histoire, les gens vont jouer, donc si par malheur leur communauté rentre dans le monde des jeux multijoueurs, la rage s intensifiera puisqu on devra craindre les 12yos ET les seniors! ^^

  6. ♥♥♥aloo♥♥♥
    signé : le vieux … enfin un des vieux ^^

  7. merci toto <3 <3 <3

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>