29 avr, 2013

Posté par dans Featured, Le blog, Races et unités

Zoom sur le swarm host

Nous inaugurons avec cet article une nouvelle série qui va nous emmener à la découverte des nouvelles unités HOTS. Ces articles ne seront donc pas destinés à des joueurs aguerris maîtrisant déjà les caractéristiques de ces units, mais plutôt aux personnes qui commencent à prendre en main la nouvelle extension.

Carte d’identité du Swarm Host

SwarmHost-B

Type : unité de siège lorsqu’elle est utilisée en défense ou au contraire unité permettant l’attaque à distance du siège de l’adversaire.

Type d’attaque : une fois enfoui, le Swarm host génère des vagues de nuisibles attaquant les unités terrestres

Pré requis technologique : T2 et fosse d’infestation. NB: pas besoin de rechercher l’enfouissement pour utiliser l’unité ;)

Upgrades conseillés : dès que votre fosse d’infest est prête, lancez l’upgrade dédiée aux swarm host qui permet d’augmenter la durée de vie des nuisibles

 

Comment jouer le Swarm Host ?

Je vous donne ici ma propre expérience du jeu à base de Swarm host par rapport à ce que j’ai pu tester ingame à mon humble niveau diamant. Je me suis rendue compte que certaines choses fonctionnent, d’autres non. Tout est une question de compo et de matchup. Et encore une fois chaque game est différente ;)

Le Swarm Host en ZvZ.

Alors déjà clairement si votre adversaire part muta (ce qui devient très courant en ZvZ), oubliez tout de suite l’idée de sortir cette unit. Ca vous coûterait cher et ne servirait pas à grand chose. Pour ce que j’ai pu en voir, le swarm host est par contre une bonne unit de late game pour contrer des compos types roach-hydras. Alors évidemment il faut une banque conséquente et ils seront à coupler avec des units plus mobiles. Un full roach bien upgradé fonctionne bien même sans l’appui des hydras. Si la game s’éternise et que vous êtes au moins sur B4, vous pouvez aussi switcher vers les ultras & swarm host accompagnés de gling.

Les astuces de tata Lady :

Déjà prenez l’habitude de mettre vos swarm host dans un groupe de contrôle à part, ça vaut pour tous les matchup. Maintenant, ce que j’aime bien faire lorsque je m’apprête à pusher avec ma compo roach swarm host et de séparer mes units de siège en deux groupes. J’en envoie un premier (composé d’environ 3 ou 4 units) sur la B3 pendant que je push avec le reste de mon armée sur B2. A bas niveau, l’adversaire n’aura pas le multitask nécessaire et devra alors faire un choix entre défendre sa B2 ou sa B3. Dans les deux cas vous êtes gagnant, même si vous perdez une partie de votre armée vous aurez fait du dégât. Faites juste attention à reprod comme un cochon en continu et ça devrait bien se passer.

 

Le Swarm Host en ZvT.

Alors là ça va aller plutôt vite. Alors que l’on pouvait penser au début que le Swarm Host était le pendant Zerg du siège tank permettant de camper tranquille chez soi puis d’aller ensuite déloger l’adversaire, dans les faits ça ne marche pas terrible en ZvT.

Pourquoi ? Parce qu’il y a en ce moment deux grands styles de jeu terran. Le premier est le mécha et le second le bio-mines. Dans le premier cas, j’ai l’impression que les swarm host sont un handicap plus qu’autre chose. Pour contrer le mécha donc le principal désavantage et la lenteur, le swarm host n’est à mon avis pas la meilleure solution. Mieux vaut la jouer mobile en rendant fou l’adversaire avec des runby de zerglings pendant que l’on compose une armée sol puissante composé de roach-ultra ou encore un gros brood-corru pour appuyer les glings.

Dans le cas du jeu bio, la encore la lenteur du swarm host rend son utilisation compliquée. Quand on y ajoute la vitesse boostée des médivacs, on comprend vite que le SH est trop lent et surtout n’a pas assez de DPS pour contrer un bon gros marine/marau/mines. A oublier donc à mon avis.

Les astuces de tata Lady :

N’en faites pas !

 

Le Swarm host en ZvP

A mon avis le MU où le swarm host est le plus efficace et offre le plus de possibilités. Tout dépend bien sûr de ce que fait le protoss mais le Swarm host se révèle intéressant dans plusieurs compos, toujours plus ou moins en late game par contre.

Beaucoup de protoss ont tendance à ouvrir porte spatiale pour utiliser l’oracle (aka le cheetos puisque c’est cheaté et protoss), les phoenix ou encore les voidrays qui sont plus puissants sous HOTS. La réaction normale d’un zerg va alors être de partir hydra si le harass n’est pas gérable avec queens+ spores. Et c’est là qu’une fois les hydras sortis, le protoss partira quasiment à coup sûr sur du colosse. Plutôt que de switcher de tech et de partir sur la spire, pensez à bien upgrader vos hydras et couplez les avec du swarm host pour camper chez vous dans un premier temps. Si la partie dure, vous pourrez alors sortir des vipers pour attraper les colosses et le reste de votre armée hydra/SH fera un massacre sur les unités de la gate protoss.

Autre possibilités de compo que j’ai testé et qui marche pas mal même si elle paraît étrange : le gling-corru-swarm host. Ok j’avoue c’est bizarre, mais pas mal de toss partent sur un mix unités de la gate, colossus et VR. Dans ce cas, les gling sont parfaits pour surround le tout, pendant que les swarm host tapent au sol et que les corru focusent avec les VR puis les colosses. Pensez par contre à utiliser corruption ;)

Enfin dernière compo qui est je pense intéressante : le queen, swarm host, nidus. J’ai découvert ça sur le stream d’Akane qui a utilisé un nidus pour aller sur la B3 du protoss. Les queens sont là en appui pour spread le creep et soigner les swarm Host. Autre impératif : emporter dans votre compo un ou deux vigilants et snipper les observateurs protoss avec vos queens.

Les astuces de tata Lady :

Dans tous les cas, avant de partir sur une compo swarm host, prenez l’information. Le scout est important dans SC2 et ce n’est pas pour rien. Une fois que votre compo swarm host se révèle viable, envoyez un gling sous les xel’naga et près de l’entrée des bases du protoss afin d’anticiper sa sortie. Si les swarm host sont puissants, ils nécessitent aussi un placement. J’ai perdu pas mal de games car je n’avais pas vu l’adversaire sortir à temps et que je n’ai pas eu le temps d’enterrer mes SH. Donc dernier conseil, dès qu’ils sortent de vos oeufs, même si vous ne vous sentez pas menacé, enterrez-les ! Ca vous évitera comme moi de perdre une game parce que vos SH mongolisent perdus au milieu de votre armée principale…

Voilà les poussins, maintenant que vous savez tout sur le Swarm Host, je vous souhaite beaucoup de bonheur en ladder. On se retrouve bientôt avec une unité protoss déguelasse : Le Cheetos aka l’Oracle.

 

  1. Très bonne article sur le Swarm Host et toutes ces possibilités ce que j’aurait voulu en plus car je suis gourmand ;) ce serait d’avoir les stats de l’unité PV, Range ect… Que sa fasse vraiment complet ^^ après tu pourra toujours me dire d’allez sur mon jeu et de voir les descriptions d’unité. :)
    Sinon hâte de voir les prochaine article et bonne continuation.

  2. J’y ai pensé et puis je me suis dis que c’était pas des masses signifiants dans le cas du swarm host en fait. Je vois plus l’intérêt pour le tempest par exemple ;) à méditer pour les prochains articles de toutes façons

  3. Merci tata Lady ^^

  4. Iluvdatbitchandthatsmyfuckinproblem says:

    Pq toujours nivellé par le bas? A croire que vous pensez que tous les joueurs n’ont pas de cerveau.

    Ca me fait penser a vos tutos sur youtube ou vos explications sont vraiment au ras des paquerettes (du style «alors pour faire des probes tu selectionne ton nexus et t’appuie sur e», c’est sur on avait vraiment besoin du tuto pour le savoir)

  5. Parce que des explicatifs à haut niveau tu en trouves partout sur les autres sites parlant de starcraft.
    Parce que tout le monde n’a pas un niveau master
    Parce que sans vous prendre pour des débiles, ça peut être sympa pour des basses ligues de trouver des explicatifs simples pas trop poussés.
    Parce que que ça te plaise ou non les joueurs casus ça existe

    Pour les tutos youtube
    Parce que y’a des gens qui n’ont jamais de leur vie joué à starcraft et pour qui un tuto comme ça peut-être utile

    Et surtout parce que j’attendais ton commentaire acerbe habituel. Allez tu vois pas que l’article a été écrit pour toi et rien que pour toi ?

  6. Iluvdatbitchandthatsmyfuckinproblem says:

    Hormis les pro, on est tous des casu, je comprend pas ta logique, pour toi, qqch qui n’existe pas est forcemment utile?

    On a tous commencé le jeu sans y avoir touché avant non?

    Ce que je comprend dans ton post c’est que selon toi les low leagues ne savent pas reflechir

  7. Sans défendre moi même étant un joueur casual avec mon niveau gold platine je trouve que leur tutoriel Youtube sont assez bien foutu pour le public qu’il vise par exemple mon frère qui à 14 piges a pas mal évolué sur starcraft grâce a ces tuto alors qu il n’avait jamais touché a un RTS maintenant pour ma part les critiques non constructive sa montre toute l’étendu de la réflexion ENJOY =)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>