28 fév, 2012

Posté par dans Le blog, Races et unités, Techniques de jeu

Tutoriel utilisation de la Queen :

Coucou les choupinous, aujourd’hui, Kenda nous explique comment utiliser la queen <3

J’aimerais vous parler d’une unité des plus importantes à mes yeux en tant que zerg, La Queen! Je lui suis redevable de m’avoir sauvé les fesses plus d’une fois : contre les banshee cloack lorsque j’ai oublié de scout avec un dominant suicide dans la base du terran… ou encore lorsque j’en ai sorti 6 en ayant réussi à anticiper l’arrivée du mass void ray… ou même la fois ou j’ai sorti mes 30 APM pour faire une attaque originale avec mes roach et mes queen. Oui, un roach soigné c’est puissant ! Bref la queen a plusieurs rôles à jouer dans une partie :

Tout d’abord, la queen est la seule unité anti-air en tir 1. Nous ne disposons d’aucune unité anti air en début de game, hormis elle. A la rigueur, nous pourrions avoir des sporuleurs rampant en ayant posé une chambre d’évolution. Mais tout troll mis de côté, on a tout de même vu plus efficace ! ^^
Et oui, le hic avec les sporuleurs c’est qu’ils n’ont pas la même mobilité que la queen sur creep. En effet, il faut un temps fou pour les faire se ré-enterrer et ça demande d’y réfléchir à deux fois avant de les déplacer… d’ici que l’ennemi n’attaque pendant la vulnérabilité de leurs déplacements.

1/ LA QUEEN, UNITE ANTI AIR T1 :

  • Sa mobilité : elle bougera plus facilement surtout sur du creep qu’un sporuleur qu’il faudra déterrer puis ré-enterrer. En revanche sortie du creep, elle devient quasi inefficace, prends une bonne centaine de kilos et se la coule douce avant de daigner faire un pas.
  • Sa capacité à tank : elle ne prend aucun dégât supplémentaire.
  • Sa capacité de heal (transfusion) : elle peut prodiguer ses soins autant sur les unités que sur les bâtiments organiques de sa race.
  • Sa capacité d’expansion du mucus : elle peut poser des tumeurs muqueuses qui vont permettre d’étaler le mucus sur le territoire. C’est un avantage pour la mobilité même de la queen mais aussi pour les déplacements des unités d’attaque, afin qu’elles parviennent en renfort chez l’ennemi plus rapidement.
En bref, la queen est une défense implacable, que ce soit pour l’aérien ou le terrestre et surtout en début de game. Il ne faut surtout pas hésiter à en sortir plusieurs sur les différentes bases. En soutien, il est intéressant de sortir un sporuleur rampant qui va permettre la détection des invisibles en plus des bienfaits défensifs de la queen. On conseille de reproduire 2 drones après avoir posé un sporuleur rampant afin de rééquilibrer l’économie.

2/ LA QUEEN ET SES TUMEURS MUQUEUSES :

Contre un Terran ou un Protoss, il ne faut pas hésiter à étaler son creep car il va nous permettre d’avoir un bon map control, chose importante afin de déterminer à quel moment produire votre armée pour vous défendre.
En début de game contre par exemple, en cas de petite agression avec des tourmenteurs vous pouvez amener plus rapidement vos queens dans votre pente pour bloquer le passage. Il est souvent intéressant de tenir la position des queens afin de créer un wall défensif.
Il faut aussi savoir que plus vous poserez de creep tumeur plus vite le creep s’étendra.
Il ne faut pas oublier son bonus de régénération sur vos unités c’est pour cela qu’il faut au maximum prendre vos figth sur votre creep.
Et enfin le bonus de vitesse(+0.88 pour un zergling par exemple) ! Là ou la différence est la plus flagrante, c’est sur une queen, vous avez déjà du vous en rendre compte !
Pour exemple si vous voulez circle des unités vous y arriverez plus facilement en étant sur votre creep qu’en dehors. Et dans le cas d’agression aérienne rapide où vous devez défendre avec vos queens plus votre creep sera étendu plus vos queens seront mobiles et pourrons chasser les intrus.

3/ LA QUEEN ET SES INJECTIONS :

 

Ces injections seront une des premières choses et qu’il vous faudra faire le plus souvent possible. Les injections vont vous permettent de générer  une quantité supplémentaire de larves et donc de mieux pouvoir dépenser vos ressources.
 En effet si vous ne générer pas suffisamment de larve vous aurez des difficultés a dépenser correctement vos ressources au contraire d’un terran qui n’aura qu’à construire plus de casernes.
En zerg l’équivalent de la construction d’une caserne pour écouler le minerai est une injection.
Pour bien débuter en tant que joueur zerg et commencer à avoir une bonne macro il vous faut passer par la case bonne injections car ce sont celles-ci qui vont vous permettre de produire vos unités. Un joueur réalisant bien ses injections ne verra jamais ses queens full énergie.
Pour bien faire vos injections il existe plusieurs méthodes :
Je vais vous donner celle que je pratique et que je trouve la plus facile à faire.
J’ai un raccourcis pour mes base et un autre pour mes reines lorsque je souhaite réaliser une injection j’appuie sur le groupe de contrôle contenant les reines, j’appuie sur le raccourcis de l’injection, j’appuie sur shift, et je clique via la mini carte sur les base.
L’inconvénient de cette méthode est qu’il faut avoir une queen par base puisqu’elles vont exécuter l’ordre sur la base la plus proche d’elle. Si vous avez donc 2 base et une seul queen celle-ci va donc partir en ballade jusqu’a la seconde base pour exécuter son ordre ce qui risque de la mettre en danger et de vous ralentir dans votre production par la perte de temps procurer par le déplacement de la queen.
Voici donc la fin de ce premier tutoriel  j’espère qu’il vous aura plus ! N’oubliez pas vos injections et votre creep et tout devrait bien se passer^^
Kenda
  1. “j’appuie sur shit”

    Ou, comment avoir le doigt qui pue !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>